Actualités - Droit social

Le licenciement d'un salarié que l'on sait en burn-out est présumé discriminatoire

Mars 2020

Un employeur qui engage une procédure de licenciement huit jours après avoir reçu un courriel du salarié l'informant de ses difficultés de santé en relation avec ses conditions de travail se rend coupable d'une discrimination en raison de l’état de santé du salarié, sauf preuve contraire.

Cass. soc., 5 fév. 2020, n° 18-22.39